R comme… reflets

Aujourd’hui je vous propose un article qui met l’accent sur l’image. Plus précisément des images qui nous font voir double ou qui renversent notre perception, qui la troublent parfois. Dans et autour de Saint-Nazaire, voici donc quelques reflets que j’espère… renversants !

Autour du port

Le bassin du port, cette grande étendue d’eau, est très calme la plupart du temps, sans être pour autant un miroir parfait. Il y a toujours un petit friselis sur l’eau qui brouille légèrement les traits. Mais cela reste un lieu privilégié pour le chasseur de reflets, que ce soit de jour…

… ou de nuit.

Aux étangs

Là aussi, les reflets n’attendent qu’à être cueillis et photographiés ! Au début de l’été, quand tout est vert…

… puis en profitant des couleurs de l’automne…

… et du soleil d’hiver avec sa lumière transparente, accentuant le bleu.

Je me suis amusée à plusieurs reprises avec la passerelle du bassin de la Belle Hautière :

Moment suspendu, contemplatif, lorsque le ciel entier semble captif d’un petit étang…

En Brière

Qui dit Brière dit cours d’eau et canaux, inondations en hiver. Ce ne sont donc pas les reflets qui manquent ici. Cette photo a été prise le long du Brivet, à Rozé ; le ciel était plutôt gris-blanc ce jour-là mais le reflet dans l’eau montre un ciel quasiment bleu…

Les bottes de chaume qui sèchent sur le port de La Chaussée Neuve se dédoublent aussi avec leur reflet dans l’eau, tout comme en hiver les clôtures et les arbres nus dans les prairies inondées et les canaux qui débordent.

Do you speak puddle ?

Un puddle en anglais, c’est une flaque d’eau toute bête. Chez les instagrameurs, le fin du fin c’est de « faire des puddles », c’est-à-dire prendre des photos avec des reflets parfaits dans une flaque d’eau. Chez les maîtres de cet art – dont je ne fais pas partie – de toutes petites flaques prennent alors des allures de miroirs immenses et le résultat est souvent bluffant. Comme j’ai dit, je n’en suis pas là, même si je suis plutôt contente de la photo des immeubles dorés par le soleil levant et se reflétant dans une flaque devant la base sous-marine… comme quoi la beauté se niche dans les endroits les plus inattendus ! En tout cas je ne regarde plus les flaques d’eau de la même manière.

Tête en bas

Et voici quelques photos présentées à l’envers ou ne montrant qu’un reflet dans l’eau. N’est-ce pas étonnant comment une photo peut d’un seul coup devenir un peu étrange ? Ce n’est plus une simple représentation de la réalité, elle semble avoir acquis un petit quelque chose en plus qui fait que notre regard n’est plus très sûr de ce qu’il voit. On se croit presque dans un rêve, vous ne trouvez pas ?

Quand l’eau trouble les lignes

Le reflet parfait c’est beau, un reflet qui ondule peut l’être également. J’aime bien quand soudain un simple reflet devient presque tableau abstrait. Vous reconnaîtrez certainement ce qui se reflète dans l’eau sur ces deux photos.

Et ici c’est le courant du fleuve qui brise les lignes de ce reflet du pont de Saint-Nazaire dans une ambiance de brume un peu mystérieuse.

D’après le Larousse en ligne, un reflet dans le sens qui nous intéresse est une image plus ou moins nette que renvoie une surface réfléchissante. J’espère que cette petite escapade « plus ou moins nette » vous a plu !

Un commentaire sur “R comme… reflets

Ajouter un commentaire

Répondre à lalydo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :