E comme… étangs

Quelle drôle d’idée : se promener autour d’un petit lac quand la mer est à quelques centaines de mètres… ? Eh bien, pas du tout ! Les étangs nazairiens, juste en bordure de la ville, sont parfaits pour une promenade au calme. Ou pour courir, ou pour s’entraîner à l’aviron, ou pour guetter oies, canards, mouettes et quelques grèbes huppées… C’est parti pour un petit tour dans la campagne nazairienne.

Le plus photogénique ? Sans aucun doute le Bois-Joalland, avec la fine silhouette du clocher de L’Immaculée, ancien village devenu quartier (bien vert) de Saint-Nazaire.

automne-lac-immaculee-15cm

Pas besoin de courir chercher le meilleur endroit en bord de mer, les couchers de soleil sur le lac peuvent être somptueux.

coucher-soleil-lac

Saint-Nazaire, L'Immaculée, clocher, soleil couchant
Facilement reconnaissable : le clocher de L’Immaculée, mis en valeur par le soleil couchant.

bois-joal-ciel-soir-avec-clocher

Le plus sportif ? Le bassin de Guindreff avec ses installations de fitness d’un rouge rutilant. Mais le Bois-Joalland n’a pas dit son dernier mot : une base nautique permet la pratique et l’apprentissage de la voile et de l’aviron.

appareils-fitness

bois-joalland-petits-bateaux-2

Le plus petit ? Sans doute le bassin des Québrais. On en fait le tour très facilement, et il est très joli au printemps. Si vous entendez des coups de feu, pas de panique : cela vient du stand de tir d’une association sportive voisine de l’étang !

printemps-chatons

Le plus romantique ? La Belle Hautière, avec ses grands arbres, ses points de vue, son petit pont, et son prolongement avec des vestiges un peu mystérieux, à priori une ancienne station de pompage.

printmeps-vert-avec-pont

belle-hautiere-2

Le moins connu ? On passe devant en sortant de L’Immaculée, direction Saint-André-des-Eaux, mais impossible de distinguer un accès depuis la route. Et sur les cartes, il n’a même pas de nom… si ce n’est « plan d’eau de l’Etang ». Pas très original ! Depuis un parking un peu plus loin, on peut toutefois trouver un sentier qui longe cet étang sur une partie. Il faut se faufiler entre arbres et buissons, et le chemin quasi-inexistant finit par se perdre dans la nature. Petite expédition (presque) aventureuse, à deux pas de la ville !

etang-reflets-verts

 

 

Un commentaire sur “E comme… étangs

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :