P comme… pêcheries

Les pêcheries, c’est bien ainsi qu’on les appelle à Saint-Nazaire, ces minuscules cabanes de pêche sur pilotis. Je le précise car plus au sud sur la côte Atlantique, on les désigne sous le nom de carrelet alors qu’ici, le carrelet est simplement le grand filet carré qui est suspendu à la… pêcherie. Vous suivez toujours ?

gris-argent

Si j’adore les pêcheries, c’est parce qu’elles sont la plupart du temps amoureusement bricolées et entretenues. Parce que leur alignement dans Saint-Nazaire, dans le quartier de Sautron (prolongement du front de mer) constitue la plus pittoresque des parades, particulièrement insolite à marée basse, quand vous passez sous les filets.

sous-filets

soleil-hiver

Parce que leurs sœurs installées un peu plus loin sur le littoral nazairien semblent tendues vers le large, tout juste qu’elles ne se mettent pas en mouvement avec leurs grandes jambes !

passage-rochers

plage

avec-porte-conteneurs

pecheries-trebezy-22

Parce que par toutes les lumières et tous les temps, elles me font rêver. Non pas de pêche miraculeuse, mais d’heures passées dans une de ces cabanes à bouquiner, à regarder la mer et le ciel changer de couleur, à observer le flux et reflux de la marée… qu’est-ce qu’on doit y être bien !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous l’aurez compris, la pêche elle-même ne me tente pas vraiment. Même si la technique est simple : grâce à un treuil, le filet est descendu dans l’eau et relevé plus tard avec l’espoir d’y trouver bars, anguilles, crevettes, mulets… selon la saison et la chance du pêcheur. Et si aujourd’hui c’est une activité de loisir, il faut en tout cas respecter la taille réglementaire des poissons.

La pêche au carrelet se pratique aussi sur les jetées de l’avant-port de Saint-Nazaire (voir mon article J comme jetée), et en Brière, soit depuis un chaland gréé d’un filet soit depuis des pêcheries plus petites et moins hautes sur l’eau.

pecherie-jetee

carrelets-briere

briere-jumelles-2

Bon à savoir : les pêcheries de bord de mer sont installées sur le domaine public maritime ; à ce titre elles font l’objet d’une autorisation d’occupation temporaire et les propriétaires doivent s’acquitter d’une redevance annuelle. Ils peuvent louer leur pêcherie le temps d’une marée pour faire découvrir la pêche au carrelet. En Brière, il est également possible de dormir dans une pêcherie (toutes les infos ici).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :