T comme… Très Grand Portique, ou : Trente-six vues du TGP

Si vous avez déjà picoré quelques articles sur mon blog, vous le savez : ce que j’aime à Saint-Nazaire, ce ne sont pas seulement les plages et le front de mer, le port et la Brière. Non, le Chantier et la construction navale me passionnent tout autant. Et c’est un géant rouge et blanc qui se voit de loin, le TGP (Très Grand Portique), qui symbolise pour moi cette activité dont Saint-Nazaire est légitimement fière.

Avez-vous remarqué à quel point le TGP est photogénique ? Je ne résiste pas ! Dans cet article je réunis quelques-unes des photos que j’ai pu prendre au fil des années. Je vous propose donc 36 vues du TGP (mes excuses au grand Hokusai à qui j’ai emprunté, avec respect et en toute humilité, l’idée de ce titre*).

Portique(s) dans le paysage

J’imagine que la vue depuis la cabine du grutier doit être fantastique. On n’a pas beaucoup d’endroits ici qui culminent à 75 mètres ! C’est pour cela aussi, bien sûr, qu’il est visible à plusieurs kilomètres à la ronde, y compris depuis le Sud-Loire ou la Brière.

pays-5

pays-3

pays-6

pay-2

A côté du TGP, construit en 2013, on voit parfois son prédécesseur, le vieux portique bleu, le « Krupp » toujours en activité. Les deux portiques se déplacent sur les mêmes rails, sur une longueur de plus de 900 mètres.

pay-1

pays-7

pays-4

Entre voisins

Une promenade dans le quartier de Penhoët, longtemps surnommé « le coeur ouvrier de Saint-Nazaire » révèle de saisissantes perspectives sur le chantier naval et le TGP. Combien de quartiers peuvent se targuer de voir les plus beaux paquebots du monde construits quasiment dans leur jardin ?

pen-4

pen-3

pen-1

Chantier géant

Pendant mon travail à l’Office de tourisme de Saint-Nazaire j’ai souvent pu visiter le chantier naval et voir le TGP de près. Aux pieds du géant on prend toute la mesure de l’engin !

ch-9

ch-3TEST

Pour vivre cette expérience, n’hésitez pas à réserver une visite guidée des Chantiers de l’Atlantique auprès de Saint-Nazaire Renversante. Avec un peu de chance, vous verrez peut-être le TGP en action : il peut soulever des blocs de paquebots grands comme des immeubles. Mais attention, plaisir des yeux uniquement, les photos sont strictement interdites pendant la visite.

ch-1

Bon à savoir : depuis qu’en 2018 le chantier naval a rallongé et agrandi son aire de prémontage, le boulevard des Apprentis, reconfiguré, longe maintenant ce site industriel au plus près. Selon l’avancement des navires, les vues sur l’activité et les blocs préassemblés sont souvent spectaculaires !

cha-13

ch-4-sous-reserve

Cache-cache

Même le plus grand portique d’Europe peut passer (presque) inaperçu. Avec le jeu de la perspective ou tout simplement la distance, il se fait parfois discret ou se contente d’un rôle à l’arrière-plan…

cache-3

cache-2

cache-9

cache-6

cache-10

cache-5

Et parfois il n’est qu’une image fugace. J’ai guetté son reflet dans la vasière de Méan, dans les eaux nocturnes de l’estuaire de la Loire, ou encore sur le gigantesque bulbe d’étrave d’un paquebot.

cache-7

cache-4

 

cache-8

Mais à quoi sert-il exactement ? Pièce-maîtresse des infrastructures des Chantiers de l’Atlantique, le TGP a représenté un investissement lourd mais stratégique. Il a permis au chantier nazairien (à l’époque, en 2013, encore sous le nom de STX) de décrocher des commandes extraordinaires, dont Harmony et Symphony of the Seas, plus grands paquebots du monde. Comment ? Tout simplement parce que sa capacité de levage de près de 1 300 tonnes, soit quasiment le double du vénérable portique bleu, lui permet de soulever des blocs beaucoup plus gros qu’auparavant. La masse totale du navire est donc réparti sur moins de blocs à assembler, d’où un gain de temps appréciable pour la construction… et un armateur heureux qui aura gagné quelques mois d’exploitation de son paquebot.

BAS-GEOMETRIE

*Peintre, dessinateur et graveur, l’artiste japonais Hokusai (1760-1849) a laissé une œuvre extrêmement riche, dont la célèbre série d’estampes, Trente-six vues du mont Fuji.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :