E comme… estuaire / 4 – Terre d’Estuaire, l’incontournable visite

Aujourd’hui j’ai une proposition de visite pour vous ! Une proposition pour tous les curieux, adultes et enfants, pour tous ceux qui aiment apprendre en s’amusant, qui veulent non seulement regarder mais aussi manipuler, s’étonner, se laisser surprendre. Mais de quoi s’agit-il ? Tout simplement d’explorer l’estuaire de la Loire sous tous les angles ! Rendez-vous à Terre d’Estuaire, dans la petite commune de Cordemais, à mi-chemin entre Saint-Nazaire et Nantes.

Huit minutes en ballon

Un ensemble de bâtiments tout en bois vous accueille. Mais ce qui attire immédiatement les regards, c’est… un ballon ! Inspiré des montgolfières des histoires d’aventure et d’exploration comme Jules Verne a pu en écrire, ce ballon tourne doucement autour de lui-même et vous amène à 25 m de hauteur pour une vue à 360° sur l’environnement de Terre d’Estuaire. Des espaces naturels avec un étang, un haras, l’étier de la Loire sur lequel est aménagé le port, sans oublier la centrale thermique avec ses hautes cheminées rouges et blanches.

Et bien sûr l’estuaire, très bleu sous le soleil ce jour-là, portant le regard jusqu’à d’autres structures rouges et blanches à l’horizon : les portiques des Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, des grues dans les terminaux portuaires…

Voyage dans l’estuaire et le temps

Ce beau coup d’œil donne envie d’en savoir plus sur ce paysage extraordinaire, et la visite peut commencer. Je ne vais pas vous détailler les espaces, vous les découvrirez lors de votre visite et vous constaterez comme moi que tout a été mis en œuvre pour que la visite soit non seulement très complète mais aussi interactive et ludique, passionnante pour toute la famille. C’est parti, vous embarquez pour un voyage dans l’estuaire et à travers le temps.

Pendant que les enfants se ruent sur les manipulations et expérimentations, vous pouvez passer du temps devant de nombreux documents et des animations multimédias très réussies. L’estuaire vous est raconté à travers l’histoire et les aménagements au fil des siècles, la richesse de sa biodiversité, la navigation et les ports de Loire d’hier et aujourd’hui, les épaves et les naufrages, les Vikings qui remontaient l’estuaire il y a plus de mille ans, ou encore les grands explorateurs qui le descendaient : saviez-vous qu’en 1766, Louis-Antoine de Bougainville est parti de l’estuaire de la Loire pour son premier tour du monde ?

Une visite ponctuée de jolis moments poétiques avec des chants d’oiseaux ou la découverte de leurs migrations, alors que vous êtes tranquillement allongés sous un écran en hauteur, rêvant de vous envoler à leurs côtés…

Animations théâtrales, ateliers, hébergements insolites

Pour la saison 2022, Terre d’Estuaire s’anime encore plus à certaines dates pendant les vacances avec la présence de comédiens. Nous avons ainsi rencontré deux drôles de naufragés, Fernand et Octave, et les enfants ne se sont pas fait prier pour rentrer dans leur univers ! (Dates et horaires des spectacles en déambulation et en salle sur le site web de Terre d’Estuaire).

Ce n’est pas encore tout ; le site propose des livrets-jeux pour les enfants (4-6 et 7-12 ans) et organise des ateliers naturalistes pour les 4-12 ans (infos ici). Les adultes aussi peuvent se faire plaisir en réservant une nuit en hébergement insolite, quelque part tout près de l’estuaire, un estuaire à vivre avec tous les sens !


Un grand merci à la direction de Terre d’Estuaire de m’avoir invitée, en compagnie des Petites Berniques, collectif de blogueuses nazairiennes, à découvrir le centre et l’animation théâtrale!

Cela me permet de compléter la série d’articles précédents consacrés à l’estuaire de la Loire, que vous pouvez retrouver sur le blog :

1 – Tous en bateau !

2 – Question de point de vue

3 – Au sud, un canal s’est perdu


> Toutes les infos sur les visites, horaires, tarifs, etc… sur le site web de Terre d’Estuaire.

> Aux alentours, promenade dans le petit port de Cordemais et découverte du bord de l’estuaire au pied de la Villa Cheminée (bien cachée, il faut contourner la centrale en voiture ou à pied sur le chemin de promenade qui longe l’étier).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :