Quiz du blog : les bonnes réponses

Voici les réponses aux neuf questions, avec les liens vers les articles où vous pouvez en savoir plus.

1b – C’est le TGP, le Très Grand Portique. On le voit de loin autour de Saint-Nazaire. Normal : il culmine à 75 mètres et domine facilement un environnement plat. Le géant est non seulement très photogénique, c’est aussi (et surtout) une pièce-maîtresse des infrastructures des Chantiers de l’Atlantique comme je l’explique dans Trente-six vues du TGP.

2c – Les chemins de brouettes étaient des raccourcis à l’intérieur du quartier, permettant de se rendre facilement aux jardins (avec sa brouette), à l’école, au marché… Ils ont été réhabilités par les habitants et sont toujours utilisés au quotidien. Vous trouvez ici l’article sur les chemins de brouettes, et ici un autre, plus général sur le quartier de Méan-Penhoët.

3b – Le phare du Vieux Môle est blanc et rouge. Vous le voyez dans toute sa splendeur sur la photo ci-dessous. Il existe aussi un phare tout blanc à Saint-Nazaire, c’est le phare de l’Aiguillon (à voir dans l’article Phares en mer, phares à terre). Et le phare à spirale noir et blanc existe à quelques miles marins de Saint-Nazaire : c’est le phare du Four, au large du Croisic.

4c – Le dolmen date du néolithique, ce qui lui donne un âge d’environ 6 000 ans, soit quelques millénaires de plus que les pyramides d’Egypte !

5a – Pour les Nazairiens, le monument américain est tout simplement le Sammy, d’après le surnom donné aux soldats américains de la Première Guerre mondiale. Voir un article sur l’histoire du monument américain, et un autre présentant le Sammy sous différents angles.

6b – Les deux ponts de l’écluse sud sont appelés « levant » et « tournant » à cause des mouvements qui leur permettent de laisser la voie libre aux navires pour entrer ou sortir de l’écluse.

Un cargo sort du port de Saint-Nazaire, s'engage dans l'écluse sud et passe sous le pont levé.

7a – Vrai : avec plus de 3 000 chaumières, la Brière en compte plus que toute autre région en France sur son territoire. Dans mon article Chaumières et chaumiers je vous présente ces maisons si agréables à voir, et vous verrez que des artisans perpétuent ce savoir-faire ancien.

8c – Les pêcheries longent en effet la promenade du front de mer du quartier de Sautron, mais également une partie du littoral nazairien, surtout dans le secteur des plages de Trébézy et Virechat. Pour voir un peu plus loin, je vous propose aussi un article sur les pêcheries de l’estuaire, sur la rive sud de la Loire.

9c – Ce sont bien les Oides, verlan pour « doigt », car l’artiste s’est inspiré de la forme d’un bout de doigt pour créer son petit peuple à partir d’une forme la plus simple qui soit. Vous retrouvez les Oides ici.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :